Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 11:23

Mélanger :

 

               - 1 litre d'eau tiède

 

               - 2 cuillères à soupe de savon noir

 

Pulvériser sur le feuillage dès l'apparition de pucerons et renouveler si nécessaire.

Repost 0
Published by Pépinières Arborama - dans CONSEILS
commenter cet article
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 11:17

Mélanger :

 

           -  1 litre d'eau tiède

       -   2 cuillères à soupe de savon noir

       -   3 cuillères à soupe d'alcool à 70° ou alcool à brûler.



Repost 0
Published by Pépinières Arborama - dans CONSEILS
commenter cet article
30 juillet 2010 5 30 /07 /juillet /2010 09:50

CONSEILS DE PLANTATION

 

Tout d'abord, si vous n'avez pas le temps d'effectuer vos plantations, mettez vos arbres à racines nues à l'abri du vent, du froid et du sec, dans un garage avec une bâche humide sur les racines, ou dans un tas de terre ou de sable.

 

PREPARATION DU TROU

 

Creuser, si possible avant le jour de plantation, un trou de dimension supérieure au diamètre de la motte, du pot ou de la largeur des racines de l'arbre.

En cas de terrain argileux, imperméable, ou inondable, faire un lit épais de gravier au fond du trou et combler avec un mélange sableux, s'il s'agit d'arbres craignant l'excès d'humidité, comme l'albizzia, le mélia... ou dans le cas d'une plantation sur pelouse.

Mettre du terreau au fond du trou, au besoin mélangé à un peu de fumier ou d'engrais organique. Dans ce cas, rajouter une couche de terreau pour éviter tout contact direct entre les racines et l'engrais.

Enfoncer si nécessaire un tuteur assez profondément, de préférence coté ouest, afin de protéger le tronc des rayons du soleil couchant. Certains arbres à écorces sensibles comme les tilleuls, les marronniers,... ont le tronc protégé des brulures du soleil couchant par une bande de toile de jute. Laisser celle-ci, au minimum, jusqu'à la fin de l'été suivant la plantation.

 

PLANTATION

 

ARBRES A RACINES NUES

 

Eventuellement, dépointer légèrement les grosses racines si elles sont mâchées, afin d'avoir une coupe nette.

Si vous avez la possibilité : pratiquer un pralinage des racines en les trempant dans un mélange de boue (ou d'hormone de croissance).

Déposer l'arbre dans le trou de manière que les racines supérieures soient à 10 cm environ en dessous du niveau du sol. Planter trop profondément provoquerait une asphyxie des racines et un pourrissement au départ du tronc. Combler le trou avec un bon terreau fin et sec puis bien tasser. Si le terreau est trop humide, il faudra le tasser plus tard quand il sera plus sec afin d'éviter les poches d'air.

Arroser copieusement et au besoin, une fois l'eau infiltrée, remettre une fine couche de terre afin de rattraper le niveau initial, si celui ci a baissé.

 

ARBRES EN CONTENEURS

 

Retirer avec précautions le pot et déposer doucement la motte dans le trou en procédant de la même manière que les arbres à racines nues. Eventuellement, délier les racines si celles-ci sont trop serrées ou enroulées. Veiller toutefois à ne pas tasser directement sur la motte et à ne pas planter le tuteur dans celle-ci.

 

ARBRES EN PANIER

 

Ne pas retirer le panier. Déposer doucement celui ci dans le trou et découper quelques lanières afin de faciliter le passage des racines.

 

ARBRES EN MOTTES

 

Ne pas enlever le filet ou le grillage. Déposer doucement la motte. Découper seulement les liens enserrant le tronc.

 

ARROSAGE

 

Aménager une cuvette.

 

ARBRES A FEUILLAGE PERSISTANT (Conifères, arbustes de haie, …)

Hiver :

Arroser après la plantation. Ensuite, une fois par mois en moyenne et particulièrement en cas de période de vent ou de sècheresse prolongée.

 

Printemps et automne :

Tous les 15 jours environ sauf en période humide.

 

Eté :

Une fois par semaine en moyenne, de 20 à 50 l d'eau, suivant la nature et la taille de l'arbre,

le type de terrain, l'exposition et les conditions climatiques. Par temps très sec, effectuer un bassinage le matin ou le soir.

 

ARBRES A FEUILLAGE CADUQUE (Arbres fruitiers, d'ombrage...)

Hiver, printemps, automne :

 

Arroser lors de la plantation, puis suspendre les arrosages jusqu'à la sortie des nouvelles feuilles, surtout les arbres du style albizzia, qui démarrent très tard. Cependant, en cas de période très ventée ou très sèche, arroser légèrement.

Eté :

Même procédé que pour les conifères.

 

Sans-titre.jpg

 

 

Repost 0
Published by Pépinières Arborama - dans CONSEILS
commenter cet article
30 juillet 2010 5 30 /07 /juillet /2010 09:29

TRAITEMENTS

 

I – FEUILLES AVEC INSECTES APPARENTS :

 

1) PUCERONS :Pulvériser un insecticide systémique (tous les 15 jours à une fois/mois selon la vigueur de l'attaque).

 

2) COCHENILLES :Pulvériser un insecticide spécial cochenilles. A titre préventif appliquer en février-mars une huile insecticide « traitement d'hiver ». Bien mouiller.

 

II – FEUILLES RONGEES OU TROUEES :

 

1) CHENILLES :Feuilles irrégulièrement découpées, souvent détruites ou présentant des trous.

  1.  
    1.  

      DEGATS DE TENTHREDES : Feuilles ayant leurs tissus rongés. Certaines en sont réduites à leurs nervures.

      ALTISES : Jeunes feuilles criblées de petits trous.

      SOLUTION : Pulvériser un insecticide ou un produit « total » dès apparition.

2) DEGATS DE TORDEUSES :Jeunes feuilles rongées et rassemblées par des fils de soie.

SOLUTION : En pleine saison utiliser un insecticide dès apparition. A titre préventif, pulvériser un insecticide « traitement d'hiver ».

  1.  
    1.  

       

3) DEGATS DE SITONES :Bord des feuilles rongées sous forme d'échancrures.

  1.  
    1.  

      SOLUTION : Dès apparition pulvériser un insecticide et renouveler tous les 8 jours le traitement si nécessaire.

 

4) PETITES TACHES BRUNES qui laissent, lorsqu'elles se dessèchent de petits trous dans les feuilles (MALADIE CRIBLEE).

 

SOLUTION : A titre préventif pulvériser bouillie bordelaise ou un produit contre les maladies des arbres fruitiers, en mars ou à la chute des feuilles.

 

III - FEUILLES DECOLOREES

 

 

1) TAVELURES : Taches vert olive ou noirâtre sur feuilles et fruits.

SOLUTION : Départ végétation puis tous les 15 jours pulvériser bouillie bordelaise ou un fongicide pour arbres fruitiers ou également un produit « total ».

 

2) ROUILLES : Amas poudreux brun-orange ou jaune de spores se développant sur les feuilles et tiges.

  1.  
    1.  

      SOLUTION : Dès le mois de mai pulvériser un produit fongicide puis tous les 15 jours.

       

3) FLOCONS BLANCS : Infectant le dessous et la base des aiguilles (CHERMES).

  1.  
    1.  

      SOLUTION : Pulvériser un produit « insectes » ou « cochenilles » dès l'apparition. Bien mouiller.

 

4) TACHES NOIRES DU ROSIER : Taches noires ou brunes sur les feuilles qui jaunissent puis tombent (sur rosiers).

  1.  
    1.  

      SOLUTION : Pulvériser un fongicide ou un produit « total ». A titre préventif traiter toutes les 3 semaines dès avril.

 

5) CHLOROSE : Feuilles qui deviennent jaunes.

SOLUTION : Arroser le pied avec du SEQUESTRENE DE FER.

 

6) OIDIUM : Revêtement blanchâtre d'aspect farineux sur feuilles et pousses.

  1.  
    1.  

      SOLUTION : Pulvériser préventivement un fongicide anti-oïdium « blanc du rosier » ou un produit « total » tous les 15 jours dès le début de la végétation,

 

7) DEGATS DE THRIPS : Feuilles finement tachetées qui montrent une apparence généralement argentée.

  1.  
    1.  

      SOLUTION : Dès apparition traiter avec un insecticide ou un produit « total ».

 

8) ARAIGNEES ROUGES :Aiguilles qui brunissent et tombent. Feuilles qui virent au jaune bronze, sèchent et meurent.

SOLUTION :Pulvériser préventivement dès le mois de mai un produit acaricide contre l'araignée rouge.

 

9) CARENCE EN MAGNESIE : Sur feuilles, bande jaune ou orange située entre les nervures, virant ensuite au brun.  

SOLUTION : Pulvériser un engrais foliaire (sur feuilles) avec magnésie ou appliquer au sol un engrais NPK avec magnésie.

  1.  
    1.  

       

 

10) FUMAGINE : Dépôt noir recouvrant la face supérieure des feuilles.

SOLUTION : Dès apparition détruire les insectes par pulvérisation d'insecticides « pucerons » ou « cochenilles ».

 

 

IV - FEUILLES DEFORMEES SUR ARBRES FRUITIERS :

  1.  
    1.  

       

      1) Les jeunes feuilles qui se plissent et s'enroulent ou jeunes pousses qui se tordent.

       

      SOLUTION : Pulvériser un insecticide « pucerons » systémique.

      a) En février-mars pulvériser une huile insecticide,

      b) Dès le départ de la végétation tous les 15 jours pulvériser un produit « total » arbres fruitiers.

 

2) Grosses cloques rouges qui virent au blanc.


SOLUTION : Fongicide (hiver ou au plus tard en février lors du gonflement des bourgeons).

 

 

V - DEGATS SUR LES FLEURS (Rosiers, arbres fruitiers) :

 

Boutons à fleurs qui ne s'ouvrent pas, brunissent et se dessèchent (pommiers, poiriers, framboisiers).

SOLUTION : Pulvériser un insecticide « traitement fin d'hiver » en prévention.

 

VI – DEGATS SUR FRUITS ET PETITS FRUITS :

 

1) Coeur des fruits dévoré.

SOLUTION : A partir de mai pulvériser un insecticide ou un produit « total fruit » avant pénétration des jeunes chenilles. Puis renouveler toutes les 3 semaines.

 

2) Jeunes fruits troués qui tombent prématurément.

SOLUTION : A titre préventif pulvériser un insecticide « arbres fruitiers » ou un produit « total » dès la chute des pétales.

 

3) Taches brunes ou noirâtres,

SOLUTION : Pulvériser un fongicide pour arbres fruitiers ou produit « total » dès le départ de la végétation puis tous les 15 à 20 jours.

 

4) Fruits bruissant, présentant des cercles blanchâtres couverts de champignons.

SOLUTION : Pulvériser un produit « maladie des arbres fruitiers » ou un fongicide « anti-pourriture » 2 à 3 semaines avant la récolte.

Repost 0
Published by Pépinières Arborama - dans CONSEILS
commenter cet article
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 09:15
ESCARGOT  : Les coquilles d'oeufs broyées empêchent les limaces et les escargots de grimper. On peut aussi mettre une bande de cendre de bois autour des plantes.

FOURMIS : Elles élèvent les pucerons pour leur miellat dont elles se nourrissent. Elles attaquent parfois les plantes au niveau du collet et terminent les fruits que d'autres animaux  ont entamés. Elles sont cependant utiles au jardin car elles aèrent le sol et produisent de l'humus. Pour les éloigner planter de la tanaisie, de la lavande, de la menthe ou des oeillets d'inde à coté ou autour des plantes potagères.

HERISSON  : Il se nourrit de chenilles de coléoptères et mille-pattes, de limaces, d'escargots et quelques campagnols. Ne pas lui donner du lait ou du pain, c'est toxique pour lui. Lui faire une petite maison avec quelques bûches et quelques feuilles mortes pour l'hiver.

LIMACE  : Répandre une bande de 20 cm de cendre autour des plantes. On peut mettre aussi un verre de bière tous les 5 m².

PERCE-OREILLE : Ils peuvent abîmer les boutons de fleurs, par contre ils sont friands de chenilles, mouches et autres pucerons. Ils sont donc considérés comme de bons auxiliaires au jardin.

PUCERON : Ils sucent la sève des plantes et peuvent être vecteurs de maladies. Ils laissent par ailleurs des traces noires sur les plantes : fumagine, produit par un champignon qui asphyxie la plante. Pour les éloigner il faut attirer leurs ennemis comme les coccinelles, les perces-oreilles, les oiseaux. Plantez de la sauge officinale ou de la tanaisie pour les faire fuir. A l'inverse, plantez des capucines à coté des choux, des haricots, légumes dont raffolent les pucerons. Pulvériser une solution à base de savon noir.

TAUPE : Enterrez des bouteilles en plastique jusqu'au goulot afin que le vent produise un bruit qui les fasse fuir.

VER BLANC : Ils rongent les tubercules et les racines ce qui peut fortement affaiblir les plantes. Ils s'attaquent aussi aux fraisiers, à la pomme de terre, navet et betterave. Pour les éloigner incorporer des déchets de laine brute dans la terre ou plantez du géranium qui éloigne ses larves.
Repost 0
Published by Pépinières Arborama - dans CONSEILS
commenter cet article
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 08:51
AIL : Il repousse de nombreux insectes qui mangent les feuilles des plantes.
Ils se plante près des rosiers car il exalte le parfum des roses odorantes.

BASILIC  : Il fait fuir les aleurodes, moustiques.

CAPUCINES : Attirent les pucerons, les détournant des autres plantes.

CIBOULETTE : Elle fait partir les pucerons.

LAVANDE : Repousse les fourmis et les pucerons.
 
MENTHE : Elle tient les fourmis et la piéride du chou à distance. Ce papillon est aussi repoussé par le romarin, le céleri et l'absinthe. Les souris ne l'aiment pas.

OEILLETS D'INDE : Répulsif des mouches blanches.

ROMARIN  : Il fait fuir la mouche de la carotte.

SARRIETTE : En la semant en même temps que les haricots, vous protègerez ces derniers des attaques de pucerons.

SAUGE OFFICINALE :  Contre les pucerons.
Repost 0
Published by Pépinières Arborama - dans CONSEILS
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Pépinières Arborama
  • Le blog de Pépinières Arborama
  • : Site PÉPINIÈRES ARBORAMA (Gard) Choix variés d'arbres, arbustes, fruitiers pour les professionnels et particuliers.
  • Contact

Profil

  • Pépinières Arborama
  • Pépinière Arborama -
Depuis plus de 40 ans à votre service, un authentique producteur d'arbres et d'arbustes à 5 minutes au sud de Nîmes.
VENTE AUX PROFESSIONNELS ET PARTICULIERS  ....  
 TEL :  04 66 38 11 16
  • Pépinière Arborama - Depuis plus de 40 ans à votre service, un authentique producteur d'arbres et d'arbustes à 5 minutes au sud de Nîmes. VENTE AUX PROFESSIONNELS ET PARTICULIERS .... TEL : 04 66 38 11 16

Recherche

Liens